PSA compte vendre 400 000 voitures par an en Iran

PSA Peugeot Citroën a pour objectif de vendre 400 000 voitures par an en Iran après la signature le 14 juillet d'un accord sur le programme nucléaire, qui doit permettre de lever les sanctions économiques contre Téhéran, indiquait hier le Financial Times, citant un responsable du groupe. PSA prévoit de vendre 400 000 voitures entre 2020 et 2025, a déclaré dans le quotidien financier Jean-Christophe Quémard, directeur de la région Afrique Moyen-Orient du constructeur.

PSA vendait près de 500 000 voitures par an en Iran avant les sanctions qui l'ont conduit à se retirer de ce marché en 2012. Les grands constructeurs d’automobiles internationaux, PSA Peugeot Citroën et Renault en tête, préparent leur retour en Iran après l'accord historique de Vienne, mais dans des conditions sans doute assez différentes d'avant la rupture de 2012-2013, estime REUTERS (16/7/15).

Alexandra Frutos