PSA choisit Louis Gallois pour prendre la tête de son conseil de surveillance

Le conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën a choisi le 18 mars un nouveau président, Louis Gallois, qui aura pour tâche de superviser l'arrivée de deux nouveaux actionnaires - l'Etat et Dongfeng - aux côtés de la famille Peugeot, dans le capital du constructeur. Son nom sera soumis à l’assemblée générale qui se tiendra le 25 avril.

Au terme d'une augmentation de capital de 3 milliards d'euros, l'Etat et le constructeur chinois détiendront chacun 14 % du capital de PSA, à égalité avec la famille fondatrice, les Peugeot.

M. Gallois connaît déjà bien le groupe puisqu'il siège à son conseil de surveillance depuis décembre 2012 en tant que « membre référent ». Il travaillera avec Carlos Tavares, qui remplacera Philippe Varin le 31 mars à la présidence du directoire. Il devra aussi composer avec deux représentants de la famille Peugeot, deux représentants des pouvoirs publics et deux de Dongfeng, en plus de six administrateurs indépendants et de deux représentants des salariés.

Ce sont Thierry Peugeot, actuel président du conseil, et son cousin Robert, qui représenteront les intérêts des Peugeot à l'avenir. Les deux autres membres de la famille qui occupent aujourd'hui des sièges d'administrateur, Marie-Hélène Roncoroni et Jean-Philippe Peugeot, devront en revanche les céder. Ce dernier deviendra toutefois censeur du conseil, ce qui lui permettra de garder un ?il sur les décisions prises, sans pouvoir prendre part aux votes.

Dongfeng sera représenté par son président Xu Ping et par son directeur général adjoint Liu Weidong. Bruno Bézard, directeur général des finances publiques, et un membre de la société SOGEPA (société de gestion de participations aéronautiques) représenteront les pouvoirs publics français.

De plus, « le conseil de surveillance a autorisé à l'unanimité le directoire à signer l'ensemble de la documentation contractuelle engageante avec Dongfeng, l'Etat et les sociétés Etablissements Peugeot Frères et FFP (les deux holdings de la famille Peugeot) », souligne PSA dans un communiqué, ajoutant que « la signature de ces accords est prévue le 26 mars prochain ». (AFP 18/3/14, ECHOS, FIGARO, PARISIEN 19/3/14)

Alexandra Frutos