PSA Peugeot Citroën leader en Europe dans la réduction des émissions de CO2

A la fin de 2014, PSA Peugeot Citroën a repris sa place de leader en Europe dans la réduction des émissions de CO2, avec une moyenne de 110,3 g/km - la moyenne du marché européen étant de 123,7 g/km. Le groupe a consolidé une baisse progressive de ses émissions de CO2 de l’ordre de 30 g/km depuis 2008. Ce niveau record illustre son engagement à apporter des réponses concrètes aux défis environnementaux. Le constructeur consacre ainsi plus de 50 % de son budget de R&D au développement des technologies destinées à améliorer l’efficacité et la performance environnementale de ses véhicules.

PSA doit cette performance notamment à la réduction de la taille de ses moteurs à essence, avec le déploiement des nouvelles motorisations à 3 cylindres essence PureTech, et à l’efficacité de la nouvelle génération de ses moteurs diesel BlueHDi. En 2014, près de 30 % des véhicules vendus par le groupe émettaient moins de 100 g de CO2/km.

Avec ces motorisations performantes, à essence et diesel, de nombreux modèles de PSA sont leaders du marché dans leur catégorie en matière de CO2. Leur part des ventes significative en Europe contribue ainsi à la baisse des émissions. A titre d’exemple, la Citroën C4 Cactus 1,6 l BlueHDi de 100 ch n’émet que 82 g de CO2/km, la DS 3 1,6 l BlueHDi de 100 ch, que 79 g/km, et la Peugeot 308 1,2 l PureTech de 130 ch, que 107 g/km. Cette version à essence a, par ailleurs, établi un record de consommation de 2,85 l/100 km, parcourant 1 810 km avec un seul plein de 51 litres.

Les récents modèles Peugeot 308 et Citroën C4 Picasso développés sur la nouvelle plateforme EMP2, ainsi que la Citroën C4 Cactus lancée en 2014, ont bénéficié d’un allègement significatif de leur masse, respectivement de 140 et 200 kg, qui est un facteur-clé de réduction de consommation.
« Ce résultat remarquable de baisse du CO2 est le fruit des avancées technologiques réalisées par PSA Peugeot Citroën en matière de motorisations à essence et diesel, mais également des recherches continues sur l’allègement des véhicules et leur aérodynamisme. Le groupe continue d’investir fortement dans la recherche et l’innovation, en particulier sur les technologies hybrides rechargeables et les futures générations de véhicules électriques », a souligné Gilles Le Borgne, directeur de la R&D de PSA Peugeot Citroën. (COMMUNIQUE DE PRESSE PSA PEUGEOT CITROEN 4/2/15)

Alexandra Frutos