PSA Peugeot Citroën lance la marque DS en Iran

PSA Peugeot Citroën a annoncé le 7 octobre avoir lancé en Iran sa marque de haut de gamme DS. Alors que le président de PSA Carlos Tavares avait annoncé fin juillet la signature d'un accord de distribution avec un partenaire iranien, le nom de ce dernier a été officialisé à Téhéran. Il s’agit du groupe Arian, « spécialisé dans la distribution automobile depuis 2011 ». La filiale ATI Motor d'Arian « importera, distribuera et assurera le service après-vente de DS en Iran selon les standards de la marque », a précisé DS dans un communiqué diffusé à Paris, sans donner d'objectif de vente.

Les modèles DS commercialisés en Iran « d'ici à quelques mois » seront la DS 5, la berline à trois volumes DS 5LS et le véhicule de loisir urbain DS 6. Ces deux derniers modèles sont inconnus sur les marchés d'Europe occidentale, PSA les produisant dans le cadre d'une coentreprise en Chine.

La production iranienne d'automobiles, qui était de 1,65 million d'unités en 2011, a fortement chuté en 2013, à 740 000 unités, à cause des sanctions imposées par les Etats-Unis et l'Union européenne en représailles au programme nucléaire controversé de la République islamique. La production est repartie à la hausse pour atteindre 1,1 million de véhicules en 2014 grâce à l'allègement des sanctions contre ce secteur.

Avec l'accord historique sur le nucléaire signé en juillet, qui ouvre la voie à la levée des sanctions, l'Iran est considéré comme l'un des marchés automobiles les plus prometteurs au monde : le taux d'équipement y est inférieur à 100 voitures pour 1 000 habitants, six fois moins que dans l'Union européenne, et ses consommateurs y sont non seulement solvables, mais aussi friands de modèles bien équipés. (AFP 7/10/15)

Alexandra Frutos