PSA Peugeot Citroën et Renault ont bien commencé l’année

Les constructeurs français ont bien commencé l’année. PSA a vu ses ventes bondir de 6 %, principalement grâce à Peugeot. Le groupe Renault a profité de la bonne performance de sa filiale Dacia (+ 17,9 %), mais aussi de celle de la marque au losange (+ 10,5 %). « Leur part de marché progresse beaucoup » et a atteint presque 60 % du total des ventes, souligne Flavien Neuvy, de l'Observatoire de l'automobile Cetelem. Les deux groupes « ont une gamme rajeunie sur le segment qui marche bien », celui des citadines et des SUV compacts avec, par exemple, les Peugeot 208 et 3008, les Renault Clio IV et Captur et le Dacia Duster, complète Jean-François Belorgey, associé chez EY (ex Ernst & Young).

« On a très bien démarré l'année », s'est félicité le directeur commercial France de Renault, Bernard Cambier. Le groupe a enregistré en janvier une hausse de ses commandes de 8 % pour les voitures particulières. « Notre ambition est de continuer à progresser en performance commerciale et en volume », a déclaré M. Cambier.

« On a une vraie dynamique de ventes aux particuliers » et la marque a connu sa meilleure opération « portes ouvertes » en janvier depuis 2009, avec 4 800 commandes passées », a de son côté expliqué Philippe Narbeburu, directeur commercial France de Citroën.

Peugeot a pour sa part souligné avoir écoulé plus de véhicules auprès des particuliers, un canal de ventes particulièrement rentable. Son directeur commercial France Xavier Duchemin s’est réjoui que tous les « nouveaux modèles » de la marque « se portent bien » et que la 208 soit en train de « devenir la voiture la plus vendue de France ». (AFP 3/1/14, ECHOS, FIGARO, PARISIEN 4/1/14)

Alexandra Frutos