PSA Peugeot Citroën compte augmenter ses ventes en Chine de 26 % cette année

PSA Peugeot Citroën veut augmenter ses ventes en Chine de 26 % cette année, a déclaré son directeur pour l'Asie, Grégoire Olivier, en prélude à l’ouverture du Salon de Shanghaï. « Notre objectif est de 557 000 [ventes] cette année », contre 442 000 en 2012 (pour une part de marché de 3,5 %), a-t-il indiqué.

PSA connaît un taux de rentabilité élevé en Chine, de l'ordre de 7 % au premier trimestre (142 000 ventes, en hausse de 31 %, pour une part de marché de 3,9 %), a souligné M. Olivier. Le groupe y est présent via deux coentreprises, DPCA avec Dongfeng et Capsa avec Changan. La première va de nouveau verser un dividende cette année à PSA, d'environ 100 millions d'euros, a-t-il fait savoir.

M. Olivier a par ailleurs a confirmé l'objectif d'atteindre 5 % de part de marché avec DPCA en 2015. PSA ne sera finalement pas obligé de créer une marque locale, une contrainte désormais imposée aux constructeurs étrangers en Chine s’ils veulent augmenter leurs capacités. « DPCA va développer et fabriquer deux modèles qui seront vendus à Dongfeng, que ce dernier écoulera dans son réseau sous sa marque locale, et Capsa assemblera une petite voiture électrique avec une technologie apportée par Changan », a annoncé M. Olivier. PSA respectera ainsi la demande des autorités chinoises de lancer des véhicules sous marque chinoise, sans pour autant devoir créer un nouveau réseau ou une nouvelle marque, ce qui aurait nécessité de lourds investissements. PSA réfléchit en outre à « un hybride essence » pour la Chine et prendra une décision à ce sujet au second semestre.

Le constructeur français se lance sur le segment du haut de gamme en Chine avec sa ligne DS, vendue dans un réseau de concessions propres et sans logo Citroën. Il importe actuellement les DS3, DS4 et DS5 de France. « On lancera vers octobre la DS produite localement », a rappelé le directeur général de la marque DS en Chine, Arnaud Ribault. Viendront ensuite une voiture tricorps de gamme moyenne et un tout terrain de loisir, puis en 2015 un modèle bicorps et une grande berline. PSA espère vendre 200 000 DS en Chine en 2015, ce qui ferait de ce pays un des principaux débouchés pour cette gamme. (AFP 18/4/13, ECHOS, FIGARO 19/4/13)

Alexandra Frutos