PSA Peugeot Citroën ajuste ses effectifs à Poissy

La direction de l’usine PSA Peugeot Citroën de Poissy (Yvelines) a annoncé la suppression d'une équipe sur une ligne de montage, soit 684 personnes qui seront reclassées ou qui bénéficieront de mesures volontaires, « sans licenciement ».

Le site supprimera le 24 mars une des deux équipes dédiées à la Peugeot 208, sur la ligne 2, sur laquelle travaillent 1 382 salariés, a-t-on appris à l’issue d’un comité d'entreprise qui se tenait sur le site.

550 personnes seront « majoritairement reclassées sur la ligne 1 », pour « augmenter la cadence » de la production des Citroën DS3, DS3 cabriolet et C3, modèles pour lesquels « la demande commerciale est très forte ». « Certains salariés » seront reclassés sur l'autre équipe de la ligne 2, qui « continuera à produire des 208 » et « un volant d'une centaine de personnes » bénéficiera de mesures séniors (congés seniors, contrat de génération) et de départs volontaires (mobilités groupe), entrant dans le cadre de la réorganisation du groupe. Par ailleurs, « environ 400 intérimaires [sur les 880 présents] vont partir » à la fin de leur contrat d'ici à mars, a ajouté la direction.

« Il y a une nécessité d'adaptation de l'outil industriel et d'organisation de la production au regard des prévisions pour 2014 qui restent relativement basses », a souligné le porte-parole du site, en rappelant « la baisse des ventes du groupe de 7,3 % en 2013 » et « un contexte de marché européen qui a touché son plus bas historique ». Pour la direction, ces mesures permettront de « conforter les engagements pris par le groupe pour Poissy », qui produira 250 000 véhicules par an à l'horizon 2016.

L’usine de Poissy va se spécialiser dans le segment « B premium » (haut de gamme) avec la production des DS3 et 208 GTI, et « annoncera en 2015 un nouveau véhicule sur ce segment », a ajouté le porte-parole. (AFP 30/1/14, ECHOS, FIGARO, LIBERATION, PARISIEN 31/1/14)

Alexandra Frutos