Opposition des constructeurs à de nouvelles normes de consommation et d'émissions en Corée du Sud

Le ministère coréen de l’Environnement a annoncé le 30 décembre de nouveaux objectifs de consommation et d’émissions pour les voitures.A l’horizon 2020, la consommation moyenne de carburant ne devra pas excéder 4,1 litres aux 100 kilomètres et les émissions de gaz à effet de serre ne devront pas dépasser 97 grammes par kilomètre. 10 % des voitures devraient satisfaire à ces nouvelles normes en 2016, 20 % en 2017, 30 % en 2018 et 60 % en 2019. Les constructeurs qui ne respecteraient pas la nouvelle réglementation se verraient infliger des amendes. « L’objectif du gouvernement, similaire à celui de l’Europe, ne prend pas en compte les conditions locales », a déploré Kim Yong-geung, le président de la KAMA, l'association des constructeurs d’automobiles coréens. « Contrairement à l'Europe, nous avons davantage de voitures à essence dotées de boîtes de vitesses automatiques en circulation. Avec notre technologie actuelle, nous ne pouvons réduire la consommation que de 3 % à 4 % par an. L'objectif est quasiment impossible à atteindre », a poursuivi M. Kim. (KOREA TIMES 2/1/15)

Frédérique Payneau