Opel veut redevenir bénéficiaire dans les années à venir

Dan Akerson, président de General Motors, s’est dit convaincu qu’Opel redeviendrait bénéficiaire d’ici quelques années, notamment en développant ses activités sur le marché russe, où il a vendu plus de 80 000 véhicules l’an dernier. La marque aux anneaux a ainsi progressé deux fois plus vite que le marché en Russie. La Turquie est également un des marchés où la marque compte développer ses activités. En outre, Opel a commencé l'an dernier à distribuer ses véhicules en Australie, au Chili et à Singapour ; cette année, il s'implantera dans les Emirats Arabes Unis. (HANDELSBLATT 13 et 14/4/13, AUTOMOBILWOCHE 13/4/13)

Par ailleurs, le directeur de l'usine d'Opel à Eisenach, Stefan Hesser, veut faire profiter de son expérience aux autres sites du constructeur. Il met notamment l'accent sur l'importance de la personnalisation des véhicules. L'usine d'Eisenach produit le modèle Adam, qui propose jusqu'à 61 000 combinaisons en termes de design extérieur, et près de 82 000 combinaisons pour l'aménagement intérieur. (AUTOMOBILWOCHE 14/4/13)

Cindy Lavrut