Opel : l'attribution d'une aide uniquement aux syndiqués est approuvée par le tribunal du travail

Dans le cadre du redressement d'Opel, les représentants des salariés et la direction du constructeur s'étaient accordés sur le paiement d'une allocation de 200 euros. Cette aide, négociée par le syndicat IG Metall, n'était pas versée directement par Opel, mais via le syndicat. Ainsi, seuls les membres de l'IG Metall pouvaient en bénéficier. Certains salariés non syndiqués s'en étaient plaints, mais le tribunal allemand du travail a rejeté leur plainte, indiquant que ce versement de l'allocation uniquement aux membres de l'IG Metall était conforme au droit du travail. (FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT 21/5/14)

Cindy Lavrut