Opel a conclu un accord avec ses salariés concernant leurs indemnités de licenciement

Opel a conclu un accord avec ses salariés à l’usine de Bochum concernant leurs indemnités de licenciement. Aux termes de cet accord, la fermeture de l’usine de Bochum devrait coûter au moins 550 millions d’euros à Opel.

Des négociations étaient en cours depuis l'annonce de la fermeture du site de Bochum. L'accord conclu avec le syndicat IG Metall serait « juridiquement contraignant et fiable » selon un communiqué d'Opel. Le constructeur n'a toutefois pas souhaité commenter le coût des licenciements prévus.

L'usine de Bochum emploie 3 300 salariés, concernés par cet accord. Outre les 550 millions d'euros prévus pour financer les indemnités de licenciement, Opel devrait verser 60 millions d'euros pour des reclassements. 700 salariés devraient ainsi continuer à travailler à Bochum, dans un centre de distribution maintenu sur le site. A l'origine, seuls 265 emplois devaient être conservés sur place. Les emplois de ces 700 personnes devraient être garantis jusqu'en 2020. (AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT, ZEIT 16/6/14)

Cindy Lavrut