Nouvelle enquête dans une affaire d'entente sur les prix en Espagne

Les autorités de régulation de la concurrence espagnoles (CNMC) ont annoncé avoir étendu aux marques Land Rover et Opel leur vaste enquête portant sur une affaire d’entente sur les prix sur le marché de la distribution automobile.

Mi-2013, la CNMC a ouvert une enquête afin de déterminer l’implication de distributeurs, d’associations et de constructeurs dans une affaire d’entente sur les prix. Plus de cent concessionnaires et leurs constructeurs (Volkswagen, Toyota, Audi, Nissan, Hyundai et Ford) sont concernés par cette enquête. Cette dernière s’étend maintenant aux marques Opel et Land Rover.

La CNMC a annoncé avoir mené de nouvelles perquisitions chez 6 distributeurs Land Rover et 16 distributeurs Opel. Comme les distributeurs des autres marques visées par l’enquête, ces distributeurs sont suspectés d’avoir fixé les prix et les conditions commerciales des véhicules et des services et d’avoir échangé des "informations commercialement sensibles". Ces échanges sur ces données "stratégiques" auraient également été établis avec les constructeurs.

Si les soupçons de la CNMC sont avérés, les distributeurs et constructeurs concernés encourent le paiement d’une amende pouvant aller jusqu’à 10 % de leur chiffre d’affaires total. (AUTOACTU.COM 21/7/14)

Juliette Rodrigues