Nissan veut maintenir sa production de batteries électriques aux Etats-Unis

Nissan a indiqué qu'il entendait maintenir à son niveau actuel sa capacité de production de batteries pour voitures électriques dans son usine de Smyrna au Tennessee. "L'alliance Renault-Nissan reste 100 % attachée à son programme phare de véhicules écologiques. Cet engagement va continuer à l'avenir et nous n'avons pris aucune décision quelle qu'elle soit pour modifier nos sources d'approvisionnement en batteries", a souligné dans un courriel Travis Parman, porte-parole de Nissan aux Etats-Unis.

Des informations parues récemment dans la presse ont fait état de l'intention de Renault-Nissan de réexaminer sa stratégie en matière de fourniture de batteries pour véhicules électriques et de réduire sa production dans ses usines au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Le groupe achèterait les batteries nécessaires à ses propres véhicules au Sud-coréen LG Chem.

Selon M. Parman, la Nissan Leaf est actuellement le véhicule électrique le plus vendu aux Etats-Unis et ses ventes ont progressé de 34 % sur les huit premiers mois de l'année avec environ 3 000 véhicules en moyenne désormais vendus chaque mois. Le constructeur a également développé une politique visant à développer le réseau de bornes de recharge aux Etats-Unis et devrait prochainement y introduire une camionnette électrique.

L'usine de Smyrna est actuellement la plus grande usine de batteries lithium-ion possédée par un constructeur automobile en Amérique du Nord avec une production de quelque 200 000 unités par an. Un analyste de IHS Automotive souligne que les véhicules électriques restent essentiels pour les gammes des constructeurs car ils leur permettent de satisfaire aux exigences en matière de consommation et d'émissions polluantes. (AFP 20/9/14)

Juliette Rodrigues