Nissan veut devenir le premier importateur de voitures électriques en Corée du Sud

Nissan a pour ambition d’être la première marque étrangère dans le segment des véhicules électriques en Corée du Sud d’ici à 2017, a indiqué le responsable de Nissan Korea, Takehiko Kikuchi, au KOREA HERALD (8/3/15).Nissan commercialise la Leaf depuis décembre 2014 sur l'île de Jeju. «Nous prévoyons de vendre 150 unités (à Jeju) cette année, dix fois plus que les 15 unités écoulées en 2014 », a déclaré M. Kikuchi. Le constructeur se concentrera pour l'instant sur l'île de Jeju, sur laquelle 36 bornes de recharge rapide sont déjà installées. Il envisage par la suite d'introduire la Leaf dans d'autres lieux, dont Séoul.« Nissan considère la Corée comme l'un des marchés stratégiques les plus importants pour ses véhicules électriques en dehors des Etats-Unis, de l'Europe et du Japon, dans la mesure où le gouvernement coréen mais aussi les autorités locales ont une stratégie claire et une feuille de route détaillée pour les voitures vertes », a indiqué M. Kikuchi.

Frédérique Payneau