Nissan va aider le Bhoutan à dévélopper un parc de véhicules électriques

Le gouvernement du Bhoutan va développer avec Nissan un parc automobile électrique, afin d'utiliser au mieux ses ressources hydro-énergétiques. "Le royaume du Bhoutan est heureux de lancer ce partenariat avec Nissan, afin de devenir une nation pionnière des véhicules électriques", a déclaré le Premier ministre bhoutanais, Tshering Tobgay.

Le Bhoutan tire une bonne partie de ses devises étrangères de la vente d'électricité produite dans ses quatre usines hydro-électriques, disposant d'une capacité cumulée de 1 400 mégawatts, soit l'équivalent d'un puissant réacteur nucléaire.
M. Tobgay veut faire de l'usage des voitures électriques un vecteur du développement du pays et de son indépendance financière. "L'expérience de Nissan sera inestimable pour nous aider à créer des infrastructures pour le transport électrique", a souligné le Premier ministre.

Carlos Ghosn, président de Nissan, a indiqué que le constructeur allait "fournir des Leaf et des chargeurs rapides au Bhoutan, afin de montrer comment notre activité de véhicules électriques peut s'adapter aux marchés émergents riches en énergie propre". Deux Leaf seront offertes au Bhoutan et d'autres équiperont la flotte du gouvernement et de taxis bhoutanais dans le cadre d'un accord financier dont les modalités n'ont pas été révélées, ont précisé les deux partenaires. Les "chargeurs rapides" permettent de recharger la batterie d'une Leaf en une demi-heure, contre huit heures lorsqu'elle est branchée sur secteur. (AFP 21/2/14)

Juliette Rodrigues