Nissan relève ses prévisions annuelles après de "solides" résultats sur neuf mois

Nissan a relevé ses prévisions annuelles de bénéfices grâce à des gains de change et des réductions de coûts, après avoir enregistré des résultats en hausse lors des neuf premiers mois de son exercice 2014-2015. Le constructeur estime désormais que son bénéfice net augmentera de 8 % cette année, à 420 milliards de yens (3,13 milliards d'euros), au lieu des 405 milliards initialement prévus. Sur les neuf premiers mois de l'exercice (avril-décembre 2014), il a atteint 338,8 milliards de yens (2,4 milliards d'euros). De même, le bénéfice d'exploitation, qui a bondi de 39 % sur neuf mois, à 418 milliards de yens (3,1 milliards d'euros), devrait atteindre 570 milliards (4,2 milliards d'euros, + 14,4 %), au lieu de 535 milliards.

"Nissan a affiché des résultats financiers solides, qui reflètent une hausse des ventes de nos derniers modèles aux Etats-Unis et un taux de change yen-dollar qui se normalise", a déclaré le Carlos Ghosn, président de Nissan. Le constructeur a écoulé 3,83 millions de voitures dans le monde (+ 4,4 %) sur neuf mois, maintenant sa part de marché mondiale à 6 %. Nissan vise les 8 % d'ici à 2017.

Le chiffre d'affaires de Nissan sur les neuf premiers mois de 2014-2015 a progressé de 11,1 %, à 8 089 milliards de yens (58,2 milliards d'euros). Il traduit notamment le dynamisme de ses ventes sur le marché américain (+ 10,9 %), où son crossover Rogue et sa berline Altima ont séduit les automobilistes, et sa bonne performance en Europe (+ 13,4 %) grâce notamment aux modèles Qashqai et Pulsar.

En revanche, comme ses compatriotes, Nissan a souffert au Japon d'une conjoncture dégradée à la suite d'une hausse de la taxe sur la consommation en avril 2014. Ses ventes y ont chuté de 10,5 % sur neuf mois. Il a également pâti d'un ralentissement de sa croissance en Chine (+ 5,2 %), son deuxième marché derrière les Etats-Unis, ainsi que de difficultés en Russie sur fond d'effondrement du rouble, et en Brésil.

Pour l'ensemble de l'année qui s'achèvera fin mars 2015, Nissan abaisse une nouvelle fois son objectif de ventes en volume, à 5,3 millions d'unités (+ 2,2 %), contre 5,45 millions d'unités précédemment escomptées. Le chiffre d'affaires est toutefois revu à la hausse, à 11 150 milliards de yens (80,3 milliards d'euros, + 6,4 %), au lieu de 10 800 milliards. (AUTOMOTIVE NEWS, AFP 9/2/15)

Juliette Rodrigues