Nissan relance son haut de gamme en Europe

Infiniti prévoit d'accroître substantiellement ses ventes en Europe au cours des prochaines années. "Nous visons 40 000 ventes en Europe d'ici à 2016, contre à peine 6 500 cette année", indique François Goupil de Bouille, vice-président d'Infiniti en charge de l'Europe, de la Russie, du Moyen-Orient et de l'Afrique.

"Notre maison mère met aujourd'hui beaucoup d'argent pour asseoir les ambitions d'Infiniti", ajoute M. Goupil de Bouille. Les investissements s'élèvent à "plusieurs centaines de millions d'euros". L'ensemble de la gamme va être renouvelé et enrichi. "D'ici à 2020, nos modèles couvriront 85 % du marché, contre 50 % aujourd'hui".

Le Mondial de l'automobile de Paris, début octobre, sera l'occasion de révéler le nouvel Infiniti Q30, un modèle avec lequel Infiniti fait son entrée sur le segment des voitures de taille moyenne (segment C), où il concurrencera les BMW Série 1, l'Audi A3 et les Mercedes Classe A. Ce nouveau modèle n'arrivera toutefois dans les concessions qu'à l'automne 2015. "Nous visons 30 000 ventes en Europe pour le Q30 dès l'exercice fiscal clos en mars 2017", ajoute François Goupil de Bouille. Sur les 40 000 ventes totales de la marque à cet horizon, les trois quarts proviendront donc de ce nouveau modèle.

Fer de lance de l'offensive d'Infiniti, le Q30 a été développé spécifiquement pour l'Europe. Il sera fabriqué au Royaume-Uni, dans l'usine Nissan de Sunderland, où 250 millions d'euros ont été investi.

Au total, Infiniti vise 500 000 ventes dans le monde en 2020, contre 200 000 à la fin de cette année. (FIGARO 13/9/14)

Juliette Rodrigues