Nissan indique que les tensions diplomatiques entre Tokyo et...

Nissan indique que les tensions diplomatiques entre Tokyo et Pékin sur les îles Senkaku n'ont plus d'impact sur les ventes des constructeurs japonais en Chine ; Nissan, qui a vendu 1,27 million de véhicules sur le marché chinois l'an passé, vise une croissance de 15 % cette année. De son côté, Toyota a récemment annoncé qu'il introduirait 15 nouveaux modèles en Chine d'ici à 2017, avec un objectif de ventes à terme de 2 millions d'unités par an, contre 1 million environ actuellement. (Dow Jones)

Juliette Rodrigues