Nissan étend la garantie sur ses VUL à 5 ans

Depuis le 1er septembre, Nissan offre une garantie de 5 ans ou 160 000 km sur ses VUL, contre 3 ans auparavant (ou 100 000 km). La version électrique du NV200 n’est pas concernée par cette extension, mais bénéficie déjà d’une garantie de 5 ans ou 100 000 km pour la chaine cinématique électrique, et de 3 ans ou 100 000 km pour le reste du véhicule.

Cette nouvelle « garantie constructeur », proposée dans toute l’Europe, prend également en compte les accessoires d'origine Nissan, sans limite de kilométrage. Elle comprend une assistance routière de cinq ans et est naturellement transférable en cas de cession. La garantie anticorrosion est quant à elle maintenue à 12 ans sur les fourgons NV200 et NV400, ainsi que sur le pick-up Navara, et à 6 ans sur les camions légers NT400 Cabstar et NT500.

Sur un marché des VUL très compétitif, avec d’importantes remises, Nissan a choisi un axe plus qualitatif avec ces deux ans de garantie supplémentaires, afin de « démontrer la qualité, la fiabilité et l'endurance » de ses utilitaires, explique-t-il dans un communiqué.

En France, à fin août, la marque détenait une part de marché de 2 %, avec 4 819 immatriculations de VUL, en recul de 19,5 %, devant Opel (4 335 unités, + 28 %) et loin derrière Iveco (7 569 unités, -5,4 %). (AUTOACTU.COM 2/9/15)

Alexandra Frutos