Nissan et Renault ont suspendu les commandes ...

Nissan et Renault ont suspendu les commandes de certains modèles en Russie et pourraient relever leurs prix sur d’autres si le rouble continue à chuter. "Nous avons suspendu la prise de commandes", a déclaré Carlos Ghosn, président de Renault-Nissan, ajoutant que le gel des commandes était limité à certains modèles et que les modèles déjà commandés seraient livrés. "Tant que la situation ne sera pas claire, nous ne prendrons pas de nouvelles commandes", a-t-il précisé. Cependant, dans cet environnement difficile, "nous gagnons des parts de marché. La crise aura une fin et à ce moment-là nous récolterons les fruits de nos efforts", a indiqué M. Ghosn, assurant viser 40 % du marché pour l’Alliance à trois (Renault-Nissan-AvtoVAZ), contre 35 % actuellement. (AFP)

Juliette Rodrigues