Négociations sur le Brexit : la SMMT souhaite un accord provisoire avec l'UE

Craignant que le Royaume-Uni ne parvienne pas à conclure un accord définitif sur sa sortie de l’Union européenne d’ici à mars 2019, la fédération de l’industrie automobile britannique (SMMT) a invité le gouvernement britannique à conclure des accords temporaires avec l’UE qui maintiennent le pays dans le marché unique et l’union douanière afin de préserver l’avenir de son industrie automobile.« Notre plus grande crainte est que dans deux ans, nous tombions de haut - aucun accord, pas d'accès au marché unique et à l'union douanière et des échanges qui se font selon les règles de l'OMC moins favorables. Cela serait néfaste pour notre compétitivité et notre capacité à attirer les investissements nécessaires pour notre croissance future », a déclaré Mike Hawes, président de la SMMT. C'est pourquoi « il nous faut un plan B. Après avoir examiné toutes les options, nous avons besoin que le gouvernement cherche à conclure un arrangement provisoire qui nous maintiendrait au sein du marché unique et de l'union douanière » jusqu'à ce qu'un accord définitif s'applique, a poursuivi M. Hawes. (COMMUNIQUE SMMT, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AFP 20/6/17)

Frédérique Payneau