Négociations salariales dans l'industrie automobile coréenne - proposition de GM Korea sur le système de rémunération

Les négociations salariales annuelles dans l'industrie automobile coréenne, qui ont démarré au printemps, se poursuivent. Les ouvriers de Renault Samsung et GM Korea se sont prononcés au début du mois de juillet en faveur d'un recours à la grève pour appuyer leurs revendications. Ceux de la filiale coréenne de Renault ont cessé le travail une fois pendant deux heures le 14 juillet.GM Korea a proposé la semaine dernière à ses salariés de comptabiliser les primes qu’il leur verse régulièrement dans leurs salaires, ce qui aura pour effet d’augmenter le salaire de base. La filiale locale de General Motors est ainsi le premier des constructeurs coréens à se conformer à une décision rendue en décembre dernier par la Cour suprême et à régler la question la plus épineuse dans les négociations salariales cette année dans la branche. La date d’entrée en vigueur du nouveau système de rémunération fait encore l’objet de discussions entre la direction et les représentants des salariés de GM Korea. (KOREA HERALD 20 et 21/7/14, KOREA TIMES 10 et 14/7/14)

Frédérique Payneau