NEVS a de nouveau demandé une prolongation de sa période de redressement

NEVS, le propriétaire de Saab, a de nouveau demandé une prolongation de sa période de redressement auprès d’un tribunal suédois. Sa période de redressement doit expirer le 2 mars et NEVS aurait dû présenter de nouveaux investisseurs avant cette échéance.

En échange d'une prolongation de sa période de redressement, NEVS a proposé au tribunal de rembourser une partie de ses dettes.

Saab ne produit plus de voiture depuis mai dernier et affiche une dette cumulée auprès de ses fournisseurs de près d'un demi milliard de couronnes suédoises (soit 53 millions d'euros). (AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 26/2/15)

Cindy Lavrut