Montupet table sur une nouvelle croissance de ses activités l'an prochain

Après avoir révisé à la baisse fin juillet ses objectifs de croissance à deux chiffres pour 2014, Montupet a déclaré le 19 septembre prévoir « une deuxième moitié d'exercice dans la continuité de la première », et ajouté prévoir « un nouvel exercice de croissance en 2015, particulièrement au Mexique et en Bulgarie », sans donner d'objectif chiffré.

Sur les six premiers mois de l'année, le bénéfice net du groupe spécialisé dans les pièces de fonderie en aluminium s'est établi à 26,2 millions d'euros, en hausse de 33 %, tandis que la marge nette a atteint 10,9 %, contre 8,8 % un an plus tôt. Montupet explique ce bond de sa rentabilité par la bonne tenue de son activité, qui a profité tout particulièrement à ses usines française et bulgare, qui sont respectivement « les plus sensibles aux volumes et la plus rentable ».

Le chiffre d'affaires du semestre, déjà publié, s'est en effet élevé à 239,1 millions d'euros, en augmentation de 7,5 % sur un marché automobile en hausse de 3,8 %. Le groupe fait par ailleurs valoir que ses fonds propres atteignaient 218 millions d'euros à fin juin, contre 198 millions fin décembre, tandis que son ratio d'endettement est descendu de 41 % à 32 % sur la période.

« Le groupe génère désormais une marge brute d'autofinancement qui lui permet à la fois de rembourser sa dette à un rythme soutenu, de financer les investissements nécessaires à la croissance et d'accélérer son plan de productivité », souligne Montupet. (AFP 19/9/14)

Alexandra Frutos