Montupet prévoit un exercice 2014 particulièrement dynamique

Montupet, spécialiste des pièces de fonderie en aluminium, a enregistré l'an dernier un bénéfice net en hausse de 18,3 %, à 34,6 millions d'euros, et un résultat opérationnel en progression de 31,6 %, à 43,4 millions. Le chiffre d'affaires, déjà publié, s’est établi à 420,7 millions d’euros.

En 2013, Montupet a « poursuivi sa progression auprès des plus grands constructeurs d’automobiles mondiaux », explique son président Stéphane Magnan dans un communiqué. L'équipementier a notamment été retenu par Daimler pour la conception et la fabrication de culasses, alors qu'il travaillait déjà avec Audi, BMW et Porsche.

Le groupe a aussi profité de « la montée en puissance de [ses] usines implantées en zones à bas coût », qui lui permettent d'être plus compétitif, souligne M. Magnan. Montupet possède des sites de production en France, mais aussi en Irlande du Nord, en Espagne, en Bulgarie et au Mexique. La progression de son résultat opérationnel s'explique ainsi par « un mix géographique toujours plus favorable et de gains de productivité enregistrés sur l'ensemble des sites ».

Montupet compte verser un dividende de 0,80 euro par action au titre de l'exercice 2013. « La visibilité que nous procure notre carnet de commandes nous permet d'aborder 2014 avec confiance et nous anticipons un exercice particulièrement dynamique », se félicite son président. (AFP 25/3/14)

Alexandra Frutos