Mme Royal estime que le « dieselgate » doit donner un coup d'accélérateur à l'électrique

La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a souhaité le 1er octobre que la crise née de la tromperie de Volkswagen sur les moteurs diesel (surnommée « dieselgate ») donne un « coup d'accélérateur » au développement de la mobilité électrique. Lors d'une visite de deux heures au Mondial de l'Automobile de Paris, Mme Royal, dont le portefeuille inclut les Transports, s'est surtout intéressée aux voitures rechargeables et a vanté l'action du gouvernement pour le développement de leurs ventes. (AFP)

Alexandra Frutos