Mme Merkel réaffirme son objectif de voir circuler un million de véhicules électriques en Allemagne d'ici à 2020

Dans le cadre du sommet sur l'électromobilité (cf. revue de presse du 27/5/13), la Chancelière allemande Angela Merkel a réaffirmé son objectif de voir circuler un million de véhicules électriques en Allemagne d'ici à 2020, mais l'a qualifié d'« ambitieux ».

Henning Kagermann, qui dirige la Plateforme Nationale de l'Electromobilité, estime que le prix des batteries est un critère important pour le développement des véhicules électriques. Selon lui, une baisse de leur prix de 20 % permettrait la vente de 250 000 véhicules électriques supplémentaires.

En outre, le ministre allemand des Transports, Peter Ramsauer, a précisé que le programme allemand pour le développement des véhicules électriques était encore dans la phase de préparation du marché, et ce jusqu'en 2014. La production de masse est attendue à compter de 2017.

Selon lui, il faut encore travailler sur l'offre (moins de 15 modèles électriques sont disponibles en Allemagne), sur les infrastructures et sur l'acception par le public. Le ministre a souligné l'avance des constructeurs français et japonais au niveau de l'offre de véhicules électriques. En 2014, 16 nouveaux modèles sont attendus en Allemagne.

Par ailleurs, la Chancelière a insisté sur l'importance des « super-crédits », qui permettent de compenser les niveaux d’émissions élevés de certains modèles par les émissions plus faibles des véhicules hybrides et électriques. Mme Merkel a appelé la Commission européenne à instaurer ces super-crédits comme subvention indirecte.

Outre la Chancelière, le Commissaire européen aux Transports, Siim Kallas, et le ministre chinois de l'Economie, Wan Gang, étaient présents à ce sommet. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, AUTOMOBILWOCHE 27/5/13)

Cindy Lavrut