Mme Merkel a inauguré le Salon de Francfort

La Chancelière Angela Merkel a inauguré le Salon de Francfort le 12 septembre. A cette occasion, elle a réaffirmé son soutien à l’industrie automobile allemande, dont elle a vanté les mérites en termes d’emplois et d’innovations.

En pleine campagne pour un troisième mandat, la Chancelière a abordé la question des objectifs de réduction des émissions de CO2 en Europe et a appelé à trouver un « équilibre raisonnable » entre protection de l'environnement et intérêts économiques.

Mme Merkel estime en effet que le texte européen sur les émissions de CO2 favorise les constructeurs spécialisés dans les petites citadines (qui peuvent plus facilement atteindre les objectifs de consommation) au détriment des marques allemandes, généralement spécialisées dans les grosses berlines.

Elle a toutefois souligné que les véhicules proposés par les constructeurs allemands étaient « plus efficients et plus économes que jamais ». (AFP, AUTOMOBILWOCHE 12/9/13)

Cindy Lavrut