Mme Kosciusko-Morizet voudrait bannir le diesel de la flotte de la Ville de Paris

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de l’UMP pour la mairie de Paris, a annoncé qu’elle bannirait les véhicules diesel de la flotte municipale si elle était élue, rapporte l’AFP. Elle a ainsi pris « l’engagement de ne plus acheter aucun véhicule diesel pour des flottes publiques » si elle venait à être élue à la mairie de Paris. « Il faut être cohérent de ce point de vue, moi, je ne veux pas d'un côté déplorer la pollution et de l'autre continuer comme ça », a-t-elle ajouté.

Dans un communiqué, la ville de Paris rétorque que, « sur les 2 747 véhicules composant le parc motorisé de la Ville, seuls 836 sont des véhicules diesel (dont 288 fourgonnettes et 356 utilitaires de taille moyenne), soit un taux de 30 % ». Le reste de la flotte municipale est composée de véhicules à essence (44 %), aux GPL (22 %) ou hybride et électrique (4%). (AUTOACTU.COM, ECHOS, PARISIEN, 23/4/13)

Alexandra Frutos