Mitsubishi va construire une nouvelle usine en Indonésie

Mitsubishi Motors a annoncé qu'il allait construire une nouvelle usine en Indonésie, moyennant un investissement de 600 millions de dollars (quelque 460 millions d'euros), afin de renforcer sa présence dans la première économie d'Asie du sud-est.

Le groupe est implanté depuis 1970 en Indonésie - un de ses plus importants marchés - où il a vendu à ce jour 2,3 millions de véhicules en cumulé. Cependant, son usine actuelle est "trop petite", d'où la décision d'ouvrir un nouveau site, a expliqué le PDG du groupe Osamu Masuko.

Située à Bekasi, importante zone industrielle de la banlieue de Jakarta, l'usine devrait être opérationnelle au premier semestre de 2017. La capacité de production initiale sera de 160 000 unités par an, mais pourra être portée à terme à 240 000 unités. Mitsubishi y fabriquera des petits MPV (monospaces/utilitaires) et des voitures Colt (citadine), à destination du marché local et de certains pays de la région, notamment la Thaïlande, les Philippines et le Vietnam.

"Ce projet est très important pour nous", a déclaré M. Masuko, se disant déterminé à "renforcer dans le futur la contribution du groupe à l'économie indonésienne". Cet investissement intervient alors que le nouveau président de l'Indonésie Joko Widodo ambitionne de réformer en profondeur son pays. Il veut en particulier créer un climat "plus favorable aux affaires". Certaines entreprises se plaignent de devoir obtenir des autorisations de plusieurs ministères qui envoient parfois des messages contradictoires, et déplorent les difficultés à acheminer des marchandises en raison du piètre état des infrastructures.

Mitsubishi avait annoncé fin mars avoir acheté à Ford une usine aux Philippines, qui commencera à produire des véhicules Mitsubishi en janvier 2015, au rythme de 50 000 unités par an dans un premier temps. (AFP 16/9/14)

Juliette Rodrigues