Mitsubishi Motors va lever jusqu'à 1,6 milliard d'euros

Mitsubishi Motors a annoncé qu'il allait émettre de nouvelles actions pour lever jusqu'à 210 milliards de yens (1,6 milliard d'euros) sur les marchés financiers, et qu'il comptait augmenter de 30 % ses ventes en volume au cours des trois prochaines années, à 1,43 million d'unités.

Le constructeur a expliqué dans un communiqué que les fonds levés lui permettraient, entre autres, de racheter des actions préférentielles détenues par d'autres sociétés du conglomérat Mitsubishi (Mitsubishi UFJ Financial Group, Mitsubishi Heavy Industries et Mitsubishi Corporation). Ces titres leur avaient été cédés il y a une dizaine d'années pour éviter la faillite de Mitsubishi Motors, alors fragilisé par un scandale de rappel massif de véhicules.

Mitsubishi Motors a en outre détaillé sa stratégie pour les trois prochains exercices (2014 à 2017). "Nous visons un volume de ventes de 1,43 million d'unités en 2016-2017, soit une progression d'environ 30 % par rapport aux prévisions pour l'exercice en cours", a expliqué le constructeur. "Nous voulons également porter de 57 % à 63 % la part de nos véhicules stratégiques (tout-terrain, camionnettes et véhicules multisegments) dans nos ventes totales d'ici à cette date", a ajouté Mitsubishi.

En termes de marchés, Mitsubishi va viser en priorité les pays émergents d'Asie du Sud-Est (Thaïlande, Indonésie et désormais aussi les Philippines), ainsi que la Chine et la Russie.
Le groupe s'est par ailleurs engagé à poursuivre son effort de développement des véhicules électriques, dont il est l'un des pionniers avec la i-MiEV. "Nous voulons que les véhicules électriques et hybrides rechargeables sur secteur représentent 20 % de notre production en 2020", a souligné le groupe. (AFP, NIKKEI.COM, AUTOMOTIVE NEWS 6/11/13)

Juliette Rodrigues