Mitsubishi Motors a repris la commercialisation de huit modèles au Japon concernés par les données de consommation manipulées

Mitsubishi Motors a repris la commercialisation de huit modèles de véhicules au Japon dont les spécifications figurant sur les catalogues ne correspondaient pas à la réalité. Les chiffres de consommation affichés étaient meilleurs que ceux réellement mesurés, avait indiqué le ministère des Transports, qui avait constaté dans certains cas un décalage de 8,8 % (4,2 % en moyenne). Mitsubishi a corrigé ces données.

Le groupe avait déjà suspendu en avril les ventes de quatre mini-véhicules (660 cm3) au Japon dont les performances énergétiques avaient sciemment été embellies. Les ventes avaient repris deux mois plus tard. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 30/9/16)

Juliette Rodrigues