Mise en place de la nouvelle organisation commerciale Peugeot et Citroën en Europe

La plupart des nominations issues de la suppression des directions des marques de PSA viennent d’être officialisées pour une mise en ?uvre le 2 avril. « En 2012, nous avons créé une direction du commerce Europe PSA qui logeait l’exploitation du commerce sur l’Europe 30. Cette direction des marques a conduit la restructuration avec la mise en commun d’un maximum de fonctions de back office », explique Jean-Philippe Imparato, directeur du commerce Europe, qui l’a piloté en tant que directeur général des marques de PSA en Europe. Cela s’est fait sur l’ensemble des filiales (une quinzaine) et également sur les structures d’importation. « Dans le même temps, les marques ont redéfini leur stratégie et nous sommes arrivés en janvier à l’alignement des planètes », résume-t-il. Cette concordance entre la fin de la restructuration et la définition d’une nouvelle stratégie de marque explique ce mouvement inverse de « reconnecter le compte d’exploitation à chaque marque », souligne par ailleurs M. Imparato.

Cette nouvelle organisation a entrainé le repositionnement dans l’entreprise des dirigeants ayant conduit la restructuration, et chacun d’eux a trouvé une évolution de carrière au sein de l’entreprise, indique M. Imparato, qui a lui-même été nommé directeur des métiers partagés du commerce rattaché à Jean-Baptiste de Chatillon, directeur financier du groupe. Un certain nombre de fonctions ont été rattachées à cette direction « métiers » commune aux deux marques : ressources humaines, gestion, programmation et distribution véhicule, véhicules d’occasion, BtoB, système d’information commerce, excellence réseau. « D’une manière générale cette direction met à la disposition des marques les standards et méthodes au service de leur développement commercial. Nous capitalisons sur les acquis », explique M. Imparato. Les six directeurs généraux des marques de PSA occuperont pour la plupart des fonctions commerciales sur l’une des marques, à l’exception d’Olivier Dardart qui était directeur général de PSA en Allemagne, et qui devient directeur des ressources humaines de la direction des métiers partagés du commerce, rattaché à Jean-Philippe Imparato.

Olivier Mornet, ancien directeur général de PSA en Italie, est nommé directeur général de Peugeot Italie, Rafaël Prieto Martin, ancien directeur général de PSA pour la zone Espagne/Portugal, est nommé directeur général de Peugeot Espagne (le Portugal lui est rattaché). Dans la nouvelle organisation, les deux régions Benelux et Ecos (Europe Centrale et Orientale, la Scandinavie) ont par ailleurs été regroupées. Elles ont été confiées pour Peugeot à Albéric Chopelin, qui était directeur général de PSA au Benelux, et pour Citroën à Bruno Bloquel, qui était directeur général de PSA sur la région Ecos. Les nouvelles fonctions de Marc Lechantre, ancien directeur général de PSA en Grande-Bretagne et en Irlande, seront officialisées la semaine prochaine.

L’objectif de cette réorganisation est de renforcer la position des marques pour leur permettre de dérouler leur stratégie avec une direction « métiers » en soutien des marques, explique M. Imparato. Ainsi, si la fonction commerce n’est pas représentée au directoire, Frédéric Banzet, directeur général de Citroën, et Maxime Picat, directeur général de Peugeot, entrent au comité de direction et sont rattachés au président de PSA Philippe Varin, ce qui renforce leur poids dans l’organigramme du groupe.

Jean-Baptiste de Chatillon devient également un homme clé du nouvel organigramme puisqu’il sera chargé dans le cadre d’une mission transverse de la cohérence d’ensemble entre la gestion de la programmation et le commerce. Il aura la responsabilité de rendre les arbitrages entre les directions des marques Peugeot et Citroën et la direction industrielle et logistique dans le but d’optimiser le résultat du groupe. Une mission cohérente avec le rattachement des métiers partagés du commerce à cette direction, indique AUTOACTU.COM (29/3/13).

Alexandra Frutos