Mini veut mettre l'accent sur sa croissance sur les marchés américain et britannique

Mini veut mettre l’accent sur sa croissance sur les marchés américain et britannique, où la marque disposait en 2013 de parts de marché de 0,4 % et 2,5 %, respectivement.

La marque britannique compte également accroître ses ventes en Chine, son quatrième débouché. L'an dernier, Mini y a vendu 28 000 unités, en hausse de 25 %. Cette augmentation est d'autant plus significative que Mini ne propose que des modèles importés et que les véhicules produits localement sont généralement ceux qui enregistrent les plus forts taux de croissance.

Le futur modèle de Mini, qui dérivera du Concept Clubman (qui sera présenté au Salon de Genève ; voir la revue de presse du 28/2/14), avec ses dimensions supérieures à celles des autres voitures de la marque devrait permettre à Mini d'attirer une nouvelle clientèle, notamment aux Etats-Unis. (AUTOMOBILWOCHE 2/3/14)

Cindy Lavrut