Michelin veut doubler son activité en Chine d'ici à dix ans

Michelin a annoncé le 10 novembre vouloir plus que doubler son activité en Chine dans la décennie à venir. « Fort de ses atouts (en Chine), le groupe y a pour ambition de multiplier son activité par plus de deux à l'horizon de dix ans », a indiqué l'entreprise dans un communiqué, après une présentation destinée aux investisseurs et analystes dans son usine chinoise de Shenyang (nord-est). « Pour les 10 ans qui s'ouvrent, le défi que s'est fixé le groupe est de croître plus vite que le marché : l'objectif est de consolider la réponse industrielle du groupe, d'améliorer sa présence sur le segment Première monte, d'élargir son offre produit et de se développer en Chine émergente », a-t-elle ajouté.

Le marché automobile chinois connaît une croissance vigoureuse depuis le début des années 2000. En volume, c'est le premier marché mondial (20,7 millions d'immatriculations en 2013). Mais le taux d'équipement automobile des Chinois reste encore dix fois inférieur à celui de marchés « matures » comme les Etats-Unis, augurant d'un potentiel de croissance encore élevé pour les constructeurs et équipementiers.

L'annonce de Michelin intervient deux semaines après que le groupe a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2014, en raison d'un ralentissement de certains de ses marchés. Tirée par la demande chinoise, l'Asie est restée la région la plus dynamique pour la première monte chez Michelin au troisième trimestre, avec une croissance de 6 %. Sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d'affaires en « première monte » de l'entreprise a même progressé de 10 % en Chine. Michelin possède deux sites de production dans le pays, à Shenyang et Shanghaï. (AFP 10/11/14)

Alexandra Frutos