Michelin se penche sur la compétitivité de son ingénierie

Michelin prépare une réorganisation de son ingénierie (hors R&D). A la veille du départ en vacances, mi-juillet, la direction a présenté à ses syndicats un rapport commandé au cabinet Roland Berger, portant sur le fonctionnement de ses métiers de conception et des bureaux d'études qui sont chargés de définir la politique d'achats industriels du groupe (machines, équipements et process des usines, etc.). Ce domaine stratégique brasse des milliards d'achats chaque année et emploie 4 000 salariés dans le monde, dont 850 à Ladoux (Puy-de-Dôme). (Echos)

Alexandra Frutos