Michelin s'allie avec l'IFP EN pour produire des pneus « biosourcés »

Michelin s'est allié avec l'institut de recherches IFP EN pour produire du butadiène, un composant clé de la production de pneus, à partir de végétaux à la place de pétrole. Baptisé Butterfly et doté de 52 millions d'euros, dont 14,7 millions de fonds publics de l'Ademe, ce programme de recherche et de développement de huit ans inclut également Axens, l'entreprise commerciale de l'IFP EN.

« Devant la nécessité de trouver des alternatives durables pour l'approvisionnement des élastomères, le procédé BioButterfly permettra de fabriquer des caoutchoucs synthétiques innovants issus de la biomasse et donc plus respectueux de l'environnement », soulignent les partenaires.

Le butadiène est un intermédiaire chimique d'origine fossile (pétrole le plus souvent) utilisé dans la production de caoutchouc synthétique. Environ les deux tiers de la production mondiale de 10 millions de tonnes par an est destiné à l'industrie des pneumatiques, le reste étant dévolu aux plastiques, au nylon ou au latex. Dans le projet Butterfly, c'est de l'alcool obtenu à base de végétaux qui doit permettre de produire le butadiène. (AFP 8/11/13, MONDE 9/11/13, AUTOACTU.COM 12/11/13)

Alexandra Frutos