Michelin prévient que son objectif de ventes pour 2014 sera difficile à atteindre

Michelin pourrait ne pas pouvoir atteindre son objectif de ventes pour 2014, en raison de la dégradation des conditions de marché en Europe et dans les pays émergents, a déclaré Marc Henry, directeur financier du groupe, dans un entretien accordé aux ECHOS (23/9/14). Le manufacturier vise une croissance de 3 % de ses ventes en volumes cette année. « L'objectif est plus difficile à atteindre compte tenu de l'évolution actuelle des marchés », a prévenu M. Henry. « L'Europe est en panne de croissance, le Brésil est très faible en première monte, la Russie est en crise. Seule l'Amérique du Nord et la Chine délivrent de bonnes performances », a-t-il ajouté.

Michelin estime qu'une variation de 1 % de ses volumes de vente équivaut à 70 millions d'euros d'impact sur son résultat. « En fonction de l'évolution des marchés, nous nous adapterons pour avoir des résultats en ligne avec ce que nous avons annoncé », a toutefois relativisé M. Henry. Le groupe pourrait par ailleurs tirer parti d'autres facteurs, comme la baisse du dollar ou du cours de ses matières premières.

Alexandra Frutos