Michelin précise le volet social de son plan de réorganisation

Dès la mi-mars et l'annonce de la définition et de la mise en ?uvre d'un ambitieux plan de réorganisation mondiale, la direction de Michelin a affirmé qu'il n'y aurait pas de départs contraints. Le groupe va toutefois exploiter le levier de la retraite pour réduire ses effectifs. Michelin compte notamment opérer un recentrage vers des activités et des emplois à grande valeur ajoutée, ce qui va parallèlement se traduire par une réduction des effectifs sur deux marchés clés : la France, à hauteur de 1 500 postes, et les Etats-Unis pour 450 postes. (Journalauto.com)

Alexandra Frutos