Michelin maintient ses prévisions annuelles

Au premier semestre, les ventes de Michelin ont diminué de 5 %, à 10,2 milliards d'euros, toujours plombées par l'Europe, alors que l'Asie et l'Amérique du nord ont bien résisté. Il a vu son bénéfice net fondre à 507 millions d'euros, en raison d'une provision pour restructuration de 250 millions, mais il maintient ses prévisions annuelles. Le manufacturier continue de miser sur une baisse continue du cours des matières premières dans la seconde moitié de l'année. (AFP)

Alexandra Frutos