Michelin envisage des acquisitions ciblées dans les marchés émergents

« Ne pas avoir de dette n’est pas un but en soi. Nous pouvons donc envisager des acquisitions ciblées s’inscrivant dans notre stratégie, mais il ne faut pas faire n’importe quoi et à n’importe quel prix. Géographiquement, nous regardons particulièrement les pays émergents, notamment l’Asie et tout ce qui peut renforcer notre c’ur de métier », a déclaré le patron de Michelin Jean-Dominique Senard. (Figaro)

Alexandra Frutos