Michelin crée avec Fives une coentreprise dans l'impression 3D métal

Michelin a annoncé le 7 septembre la formation d'une coentreprise avec la société d'ingénierie Fives pour fabriquer des machines-outils via la technologie d'impression de métal en trois dimensions. La future société conjointe « Fives Michelin additive solutions » sera détenue à parité par les deux entreprises. L’opération représente un investissement « d'au moins 25 millions d'euros au cours des trois premières années », a précisé le manufacturier dans un communiqué.

Au début, Fives Michelin additive solutions « emploiera une vingtaine de personnes issues des équipes de Michelin et de Fives et intégrera des expertises complémentaires ». La société « sera implantée à proximité de Clermont-Ferrand », le siège historique du groupe au bibendum. Elle ambitionne de « devenir un acteur clé de l'impression 3D métal », une technologie jusqu'ici de niche mais qui « commence à être utilisée par les équipementiers, accessoiristes ou encore les avionneurs », a indiqué Michelin. De même source, « cette technologie est assurée d'un fort potentiel de développement grâce à ses nombreux atouts : processus totalement digitalisé et donc totalement flexible, simplification des assemblages de pièce, gain de masse, suppression des pertes matières et possibilité quasi infinie de personnalisation des pièces à produire ». (AFP 7/9/15)

Alexandra Frutos