Michelin compte sur un nouveau pneu pour croître en Amérique du Nord

Michelin a présenté le 14 janvier au Salon de Detroit un nouveau pneumatique pour automobile capable de se régénérer. Ce pneu baptisé Premier, qui sera disponible au printemps sur le continent nord-américain, « associe des sillons invisibles qui apparaissent au fur et à mesure que le pneu s'use, des rainures d'évacuation extensibles qui s'élargissent au fil du temps et un mélange de gomme unique qui renforce l'adhérence sur sol mouillé », explique le groupe dans un communiqué. Il offre ainsi une meilleure adhérence au sol tout au long de sa durée de vie, même usé, assure Michelin.

Le nouveau produit a été développé conjointement par les équipes de recherche et développement américaines et celles du siège à Clermont-Ferrand, a indiqué à l'AFP (14/1/14) Scott Clark, directeur de la division pneus tourisme et camionnette de Michelin Amérique du Nord. « Ceci représente une vraie percée technologique » qui va « aider à soutenir la croissance et la rentabilité » de Michelin dans la région, a-t-il expliqué. Cette nouvelle technologie va permettre à Michelin de « continuer à gagner des parts de marché » en Amérique du Nord, a par ailleurs déclaré M. Clark.

Le nouveau pneu sera proposé dans 32 dimensions et produit dans des usines américaines et canadiennes du groupe. « On va en vendre plusieurs millions par an », prévoit M. Clark.

L'Amérique du Nord fait partie des régions du monde où le groupe français a beaucoup investi récemment, avec la Chine, l'Inde et le Brésil. Il y possède une vingtaine d'usines et y emploie environ 23 000 personnes. En 2012, l’Amérique du Nord représentait 34 % des ventes de Michelin, soit 7,3 milliards d’euros. Le manufacturier compte gagner des parts de marché avec le Premier, qui s’adresse à 50 % du marché du tourisme aux Etats-Unis. Les efforts réalisés sur l’industrialisation permettront de « produire ce pneu à un coût identique ou légèrement inférieur à son prédécesseur », souligne Florent Menegaux, directeur général de l’activité tourisme chez Michelin. (FIGARO 15/1/14)

Alexandra Frutos