Mia Electric a été placé en liquidation judiciaire

Mia Electric, spécialisé dans la fabrication de voitures électriques, a été mis en liquidation judiciaire par le Tribunal de commerce de Niort (Deux-Sèvres), et ce malgré le soutien de Ségolène Royal, le Conseil régional de Poitou-Charentes détenant 12 % des parts de la société.

Reprise par une femme d'affaires d'origine sud-coréenne, Michelle Boos, la société, qui emploie 200 salariés, avait été placée le 13 février dernier en redressement judiciaire avec une période d'observation de six mois. (AFP 12/3/14, ECHOS, FIGARO 13/3/14)

Alexandra Frutos