Mercedes veut améliorer la flexibilité du temps de travail dans ses usines allemandes

Mercedes veut améliorer la flexibilité du temps de travail dans ses usines allemandes. La direction cherche une solution avec les salariés pour permettre une variation du temps de travail annuel de plus ou moins 300 heures.

Le constructeur a fait savoir que la flexibilité était nécessaire pour atteindre son objectif de redevenir le leader sur le segment du haut de gamme d'ici à 2020.

Andreas Renschler, responsable des achats et de la production de Mercedes-Benz Cars, la division voitures particulières de Daimler, a précisé qu'améliorer la flexibilité ne pourrait se faire qu'avec le soutien des salariés. (AUTOMOBILWOCHE 10/9/13)

Cindy Lavrut