Mercedes va délocaliser une partie de la production du GLC vers la Finlande

Mercedes va délocaliser une partie de la production du GLC vers la Finlande à partir de 2017. Le véhicule de loisir sera donc assemblé dans l’usine allemande de Brême ainsi que dans l’usine de Valmet Automotive à Uusikaupunki. Mercedes a ainsi signé un contrat avec Valmet pour sous-traiter l'assemblage du GLC. Markus Schaefer, responsable de la production de Mercedes, a précisé que la marque à l'étoile s'appuie sur un « système à trois piliers » pour la production de ses modèles, composé de ses propres usines, de celles de ses coentreprises et de celles de carrossiers ou constructeurs sous contrat.Mercedes sous-traite une partie de la production du GLC, afin de faire face à la demande en hausse pour les véhicules de loisir. Pour la même raison, Mercedes avait déjà confié une partie de la production du Classe R au constructeur américain AM General (cf. revue de presse du 28/1/15). Valmet assemblait déjà pour Mercedes a Classe A (depuis 2013). Afin de libérer des capacités de production pour le GLC, Mercedes rapatriera la production de la berline du site de Valmet vers sa propre usine à Rastatt. Mercedes a toutefois indiqué qu'il aura besoin de plus de capacités de production pour le GLC, étant donné qu'une version à volant à droite sera proposée pour la première fois. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE 26/11/15)

Cindy Lavrut