Mercedes a violé les droits des salariés dans son usine de Vance

Un juge en droit du travail a décidé que Mercedes avait violé les droits des salariés dans son usine de Vance (Alabama) en ne permettant pas la distribution de tracts syndicaux dans les parties communes de l'usine durant les heures de pause. Le juge n'a toutefois pas imposé d'amende à Mercedes mais a exigé qu'il permette désormais la distribution de ces tracts et qu'il autorise les salariés syndiqués à présenter leur organisation à leurs collègues durant les heures de pause. (AUTOMOTIVE NEWS 29/7/14)

Cindy Lavrut