Menace de grève chez Hyundai et Kia

Les syndicats représentant les salariés de Hyundai et Kia ont averti qu’ils déclencheraient une grève au mois d’août si le groupe automobile coréen refuse d’inclure les primes régulières dans le salaire de base. Deux constructeurs coréens, Ssangyong et GM Korea, ont déjà accepté de modifier leur système de rémunération en ce sens (voir les revues de presse des 24 et 29/7/14). (KOREA HERALD 30/7/14)

Frédérique Payneau