Mecaplast va acquérir le groupe américain Key Plastics Corporation

L'équipementier automobile franco-monégasque Mecaplast a conclu un accord pour acquérir le groupe américain Key Plastics Corporation, afin d'élargir son portefeuille de clients et son assise géographique. Une fois l'opération bouclée, Mecaplast, dans lequel le fonds d'investissement Equistone Partners Europe a pris une participation majoritaire en janvier dernier, augmentera son périmètre « de plus de 50 % » et dépassera le milliard d'euros de chiffre d'affaires, a indiqué son directeur « fusions acquisitions » Pierre-Olivier Beck.

Mecaplast, spécialiste des pièces automobiles en plastique injecté, a publié un chiffre d'affaires de 734 millions d'euros pour 2015, tandis que Key Plastics, basé au Michigan, a réalisé des ventes de quelque 400 millions d'euros, a précisé M. Beck. Aux termes de la transaction, qui doit encore recevoir l'accord d'autorités de la concurrence de plusieurs pays concernés, parmi lesquels la Chine, Mecaplast passera de plus de 6 000 employés à près de 10 000, selon le responsable, qui a dit espérer voir l'opération bouclée d'ici à janvier 2017. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

Key Plastics fabrique « surtout des pièces intérieures pour les automobiles, ainsi que des réservoirs sous le capot moteur » et des modules de tableau de bord, a expliqué M. Beck. « Passer à 1,1 milliard d'euros de chiffre d'affaires permet d'être considéré comme stratégique par les clients constructeurs d’automobiles, il faut que notre empreinte soit plus complète, que l'on puisse investir en recherche et développement », a-t-il poursuivi. « Cela va nous permettre de rééquilibrer notre portefeuille clients. [...] On acquiert des parts de marché très significatives avec les constructeurs américains », comme Ford, qui va « devenir le troisième plus gros client après PSA et Renault-Nissan », a encore souligné le dirigeant.

Mecaplast augmenté de Key Plastics devrait également améliorer sa rentabilité, puisque l'entreprise américaine réalise une marge opérationnelle « supérieure à 12 % ces derniers mois », contre un peu plus de 7 % pour Mecaplast, qui a dégagé 10,5 millions d'euros de résultat net lors du dernier exercice, selon M. Beck. (AFP 10/10/16)

Alexandra Frutos