McPhy Energy stocke l’hydrogène sous forme de galettes

La start-up rhônalpine McPhy Energy a mis au point une méthode de stockage de l’hydrogène sous forme de galettes métalliques. « Les énergies renouvelables sont potentiellement gaspillées, car elles sont produites quand il y a du vent (pour l'éolien) ou du soleil (le photovoltaïque) et pas du tout en fonction des besoins de consommation d'énergie électrique », explique Pascal Mauberger, président du directoire de la PME. Partant de ce constat, McPhy a engagé une décennie de recherches, en partenariat avec le CNRS et le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives, avec l'idée de convertir en hydrogène ces surplus d'électricité « verte » par électrolyse de l'eau : le courant permet de la décomposer en oxygène, qui est rejeté dans l'air, et en (di)hydrogène qui, associé à un métal par hydruration, est capté sous la forme de galette. (AFP)

Alexandra Frutos